Fiches espèces

LA BALEINE A BOSSE

La baleine à bosse
Megaptera novaeangliae
MYSTICETES

La baleine à bosse, autrement appelée mégaptère ou jubarte, est présente dans tous les océans du globe. Espèce migratrice, elle se nourrit dans les eaux froides des hautes latitudes puis vient s'accoupler et mettre bas dans les eaux tropicales ou sub-tropicales. On estime la population actuelle à 35 000 individus dont 11600 dans l'Atlantique Nord.

Chassée depuis le XVIIème siècle, sa population a fortement décliné au XIXème et XXème siècle avec l'amélioration des techniques de chasse et notamment l'apparition du harpon explosif. On estime à cette époque une diminution de 90% de la population globale. C'est pourquoi un moratoire général sur la chasse à la baleine a été mis en place en 1966, toujours en vigueur aujourd'hui.
Cependant en 2004, une chasse limitée a été permise dans la caraïbe, au large des îles de St Vincent et des Grenadines. En 2007, le japon annonce la fin de la chasse à la baleine à bosse.
Aujourd'hui les effectifs de baleine à bosse semblent se reconstituer plus facilement que ceux des autres espèces de baleines.

Le mégaptere se nourrit de krill (petits crustacés) et de petits poissons. Il peut y avoir association de plusieurs individus pour piéger les bancs de poissons mais la structure sociale est assez lâche et les baleines à bosse sont généralement solitaires.
Elles sont connues tant pour leurs acrobaties que pour leur longs chants complexes. Ces manifestations font partie des parades sexuelles. Les mâles vont se livrer à des exhibitions à base de sauts, de dressements verticaux, de frappement de l'eau avec les nageoires, etc. On présumme que les chants jouent un rôle important. Ceux ci, durant parfois des jours, sont des séquences répétées de notes graves qui varient d'amplitude et de fréquence. Chaque baleine possède son chant qui évolue lentement au cours des années.

Description:

Environ 15 m de long.
Corps massif pourvu de longues nageoires pectorales pouvant atteindre 1/3 de la longueur du corps.
Le dos est noir tandis que le ventre et les nageoires pectorales sont blancs.
Présence de protubérances sur la tête et la mâchoire inférieure.
La nageoire caudale est échancrée et le dessin en est propre à chaque individu.

Indices : caudale bien visible lors des sondes; souffles en forme de chou-fleur pouvant atteindre 3m.


Source:
Compe rendu factuel Pelagos A.Gannier/S.Jérémie novembre 2009
Diaporama de formation du CRMM,
Guide Sepanmar "Baleines et dauphins de Martinique",2005
News de la sepanmar dec 2009